En cette belle période de fêtes, voici un focus sur un projet solidaire, innovant et fédérateur!

Il s’agit du projet de l’international espagnol de Manchester United qui incite les acteurs du monde du foot à reverser 1 % de leur salaire à un fonds commun destiné à changer le monde. Son but : initier un mouvement global.

 Juan Mata, 29 ans, est un joueur qui évolue à Manchester United, qui compte 42 sélections avec l’Espagne et a remporté avec ses clubs (Chelsea, Manchester) ou son pays tous les grands titres internationaux : une Coupe du monde (2010), un Championnat d’Europe (2012), une Ligue des champions (2012) et deux Ligues Europa (2013 et 2017)

Mais en cette période de fêtes et de bonnes résolutions nous avons tenu à revenir sur un de ces projets pour une raison particulière chère à notre ligne éditoriale.

En effet, l’international espagnol a promis de reverser 1 % de ses gains – soit 80 000 euros par an, sur la base d’un salaire brut d’environ 8 millions annuels – au projet Common Goal, une fondation qui regroupe des œuvres de charité, le plus souvent destinées à favoriser l’ascension sociale de jeunes défavorisés. «C’est un petit geste qui, s’il est partagé par tous, peut changer le monde», précisait-il.

Il déclare aussi «  Dans le cas spécifique du projet Common Goal, c’était important de rendre l’initiative publique et de faire sa publicité pour que le plus de gens possible puisse le rejoindre.ceux et celles qui m’ont déjà rejoint. Tous ceux qui viennent donnent 1 % de leur salaire à un fonds commun. Chacun alloue ses dons spécifiquement à l’une des œuvres associées au projet, à celle dans laquelle il se reconnaît le plus. Mon idée, et mon intérêt évidemment, est que ce soit transparent, efficace et que ça ait un impact réel. C’est ça le plus important. L’objectif, ce serait qu’il n’y ait pas que des joueurs qui collaborent, mais aussi n’importe quelle personne qui aime le football ou qui fait partie du football professionnel, comme les entraîneurs, les clubs, les ligues, les fédérations  »

Pour l’instant, coté star du ballond quelques noms sont annoncés (Mats Hummels, les Américaines Megan Rapinoe et Alex Morgan et maintenant Giorgio Chiellini), mais l’essentiel réside dans le don pas dans le nom et comme le dit lui même Juan Mata:
 » Cela dépend de la personnalité de chaque joueur. Certains l’entendent, d’autres non. Si tu ne l’expliques pas, personne ne va le comprendre. Mais si tu l’expliques et que tu as la capacité de toucher beaucoup de gens, il y en aura qui seront d’accord avec ça ».

Espérons que le projet fera des émules

BDM TV